Petit changement du design !

25 février 2012

Allez, je me suis lancé avec mon apparition dans Planète Wikimédia à une petite mise à jour du design du blog pour qu’il soit moins austère.

Merci à tous.

Publicités

Chef ! Chef ! On a oublié de faire un consensus !

24 février 2012

Après une longue phase de discussion, ça y est, la prise de décision concernant l’utilisation de Wikipédia comme une banderole de manifestation, pardon, comme un vecteur de protestation va passer à partir du 1er mars dans sa phase de vote.

Qu’on vote, soit, mais une chose m’a étonné (je pourrais même dire littéralement énervé) au niveau des modalités de vote, et je n’ai pas été le seul.

La sacro-sainte notion de consensus a été sacrifiée pour arriver à l’utilisation de la majorité absolue… Quelle forte tristesse de se rendre compte que certains ayatollahs de la contestation et de la politisation d’une encyclopédie (qui je le rappelle se doit d’être neutre selon ses principes fondateurs) souhaitent faire passer en force cette décision qui, il me semble, touchera beaucoup de monde (voir tout le monde en cas de décision de blackout…).

Il est totalement scandaleux que l’on bafoue à ce point les avis contraires auxquels on donne d’un coup, beaucoup moins d’importance. En gros, si 50 % + 1 contributeurs sont d’accord pour faire un blackout, les 50% – 1 utilisateurs qui seront contre sont donc privés de voix.

Ce n’est pas la première fois qu’on essaie de « tuer » l’opposition en essayant de faire passer en force certaines de ces idées. Je me souviens qu’il y a 7 jours, un ex-arbitre a pondu sur le Bistro une proposition digne d’une république bananière (enfin, plus ça va, plus j’ai l’impression que certains souhaitent que Wikipédia en devienne une) selon laquelle il fallait, lors des élections arbitrales soit interdire les votes Contre,  soit abaisser le seuil d’élection à la majorité absolue…
Il est savoureux de remarquer que le proposant s’était représenté aux dernières élections et si ses idées avaient été appliquées, il serait encore arbitre (ou comment joindre l’utile à l’agréable ou encore prouver comme quoi la neutralité se perd)…

Je trouve franchement très inquiétant pour la suite de la vie communautaire de Wikipédia que certains commencent à forcer le passage pour imposer leurs idées et tuer l’opposition qu’ils sentent de plus en plus grande face à certaines de leurs actions.

Mise à jour du 25 février:

Bon Touriste a pris sur lui pour décaler le début des votes car vu le tohu-bohu créé par cette prise de décision ainsi que les modalités de vote, il convient de tout poser à plat pour bien fixer tous les problèmes.

Heureusement qu’il reste quelques personnes possédant le bon sens sur Wikipédia….


PF ou pfffff ?

19 janvier 2012

Le grand n’importe quoi continue !

La brèche, que dis-je, la faille ouverte par la Wikipédia italienne précédemment, avec la décision d’un blackout total de l’encyclopédie en protestation d’un vote de loi par l’assemblée italienne, a fait des petits (ou plutôt un bon gros bébé) avec le blackout de l’encyclopédie anglaise hier.

Que les anglophones (et autres versions linguistiques) aient décidé de faire grève ou de mettre un bandeau, libre à eux. Ce qui me chagrine fortement, ce sont les réactions de certaines personnes sur le bien-nommé Bistro.

Tout d’abord, le lancement d’une « prise de décision » mardi soir (qu’on pourrait qualifier de décidée sur le coin de la nappe après un repas bien arrosé). Un vote pour décider si il fallait mettre un bandeau sur les pages françaises. À la conclusion de ce scrutin: pas de consensus donc pas de bandeau.

Ce qui me choque le plus, c’est le message mis par une ancienne présidente de Wikimédia France, peut-être sous le coup de l’ironie ou peut-être sous le coup de la déception de la non acceptation de la mise en place de bandeau. Chacun est libre d’avoir sa propre pensée, chacun est libre de l’exprimer; mais ce qui est désespérant, c’est que, comme dans un passé proche (et toujours en cours), certains ont du mal à accepter un avis divergent du leur et n’hésitent pas à le faire comprendre plus ou moins subtilement (voire même pas du tout en s’offrant un bon point Godwin).

Comme l’a expliqué un autre blogueur de la sphère wikipédienne, le principe même de Wikipédia est de permettre à tout le monde d’accéder au savoir et à tout le monde de le modifier. Wikipédia est (et c’est inscrit dans ses gènes) :

  • une encyclopédie qui incorpore des éléments d’encyclopédie généraliste, d’encyclopédie spécialisée et d’almanach. Wikipédia n’est pas […] une tribune de propagande ; Wikipédia n’est pas […] une expérience anarchiste ou démocratique […] Ce n’est pas non plus l’endroit où faire part de vos opinions […].

Avec ce premier point des principes fondateurs, et n’en déplaise à certains, Wikipédia est une encyclopédie et n’est pas une expérience politique. Le fait d’y contribuer n’est donc pas un acte politique…

Donc la prise de position de Wikipédia en global contre un projet de loi va à l’encontre du premier de ses principes fondateurs et donc amène à une dérive dangereuse.

Car comment prôner la neutralité sur les articles si le site qui les héberge ne l’est plus ?

Question sans réponse tellement le sujet est vaste…


Une année de bonnes résolutions ?

13 janvier 2012

Pour commencer, je vous présente tous mes vœux pour l’année 2012 !

Alors, ça y est, après de multiples atermoiements, la procédure de contestation a pris place dans le microcosme de Wikipédia. Et le premier à essuyer les « plâtres » est Moez.

Il est sûr que cela tombe sur un administrateur qui est actif sur l’encyclopédie et qui dans le fond, et j’ai bien dit dans le fond, fait un travail honorable. Mais à la vue de sa page de contestation (ainsi que de certains votes), on peut se rendre compte qu’il s’est laissé dépasser (ou griser) par la possession du statut.

On ne va pas revenir dans ce billet sur ce qui a lancé la contestation mais plutôt sur ce qui s’est passé sur le vote de confirmation (ainsi que, effet boule de neige, sur deux autres candidatures qui ont lieu en même temps).

On a pu voir sur cette élection que les clans ne sont peut-être pas qu’une légende urbaine sur Wikipédia.  Pour cela, il suffit juste de voir l’accueil qu’à reçu Superjuju10 sur sa candidature suite à l’expression de son avis sur ce vote de confirmation. Il s’est retrouvé d’un coup avec plusieurs votes Contre dont certains (exemple 1, exemple 2, exemple 3 …)  sont totalement explicites quant à la raison qui les a amenés à l’expression de ces avis.  Je trouve ça bas et lâche, il n’y a pas d’autres mots. Si on se demandait encore si Wikipédia était une zone politique, il suffit de regarder ce genre de comportements pour comprendre…

Il suffit également de regarder les commentaires de votes pour la confirmation de Moez pour comprendre que ce n’est même plus de la rancœur qui existe entre les différents clans mais une haine viscérale.  Entre les « ados attardés » , la « meute hurlante« ,  la « chorale des désorganisateurs notoires » (sachant que LittleTony87 en a fait un article sur son blog), et j’en passe et des meilleures, on peut se rendre compte que le vote ne se fait pas pour de bonnes raisons. Les insultes sont là pour prouver que les arguments sont plus qu’absents pour défendre un contributeur (ou un ami peut-être…). Sur ce point, je ne peux être que scandalisé par ces propos qui me semblent très limites (voire dépassent la règle pas d’attaques personnelles…).

En outre, on peut voir que certains comportements sont mieux acceptés si cela vient d’un côté plutôt que d’en face…

Sur cette confirmation, je me suis exprimé  mais quand je vois l’accueil qui est réservé à ceux qui sont hors des clous (tout dépend du côté où on se met),  je me dis au fond qu’exprimer son avis lors d’un vote, cela devient de plus en plus « dangereux ».

Espérons (oui, encore de l’espoir) que l’année 2012 sera celle de la rédemption pour ces clans et qu’on votera plus avec son cerveau (et donc son libre arbitre) que pour défendre son petit copain contre vents et marées qui, malgré les bêtises qu’il a faites, doit rester admin parce que c’est copain…

L’avenir nous le dira même si je suis plutôt pessimiste…


Du rififi chez les admins ?

18 décembre 2011

Un petit billet rapide pour parler de ce qui se passe en ce moment sur le bulletin des administrateurs à propos de la future mise en service de la contestation.

Outre l’avis des uns des autres, on peut constater qu’une fracture apparaît entre certains administrateurs. Je ne vais pas revenir là-dessus, la lecture de la section correspondante du bulletin des administrateurs étant amplement suffisante et sans possibilité de double sens.

Je m’oriente plutôt ici sur le fait que la contestation est un bon système permettant à terme d’avoir plus de démocratie dans la communauté Wikipédia et ouvrant la possibilité de contester les administrateurs ayant une utilisation erratique de leurs outils sans avoir à utiliser une procédure qui peut paraître fastidieuse pour bon nombre de péons (dont moi) : l’arbitrage. De plus, à la période actuelle (sous-entendue période très tendue au niveau confiance), certains préfèrent passer l’éponge sur des abus plutôt que de voir un classement en non recevable.

Pour terminer ce mini billet,  un commentaire sur le texte d’un administrateur anonyme publié par Pierrot sur son blog. Comme je le disais en titre, ça sent la saturation pour bon nombre d’admins actifs qui prennent la page de contestation comme une lame de couperet suspendue au-dessus de leur statut. J’ai envie de leur dire qu’ils ne risquent rien : s’ils utilisent leurs outils sans problème, il n’y a aucune raison de se faire contester.


Fin de l’arbitrage « communautaire »…

10 décembre 2011

Voilà, c’est fini…

L’arbitrage communautaire (du moins, c’est ce qui était dit…) vient de se conclure cette nuit.

Tout d’abord, on va passer très très rapidement sur le sujet du mail qui a fait l’objet d’un billet précédent. Juste un petit mot sur le message déposé par Hamelin sur la page de discussion de l’arbitrage pour remettre les choses au clair (du moins, tout dépend du point de vue). Je ne peux que rejoindre Schlum sur sa réponse pour le comportement outrancier de ce pavé, qui aurait mérité une RA pour l’ensemble. La réponse de Coyote me semble pas mal non plus mais dans le fond, un passage par RA n’aurait sûrement pas de trop à la vue de la durée de blocage même si, comme il l’a précisé, le passage par le canal IRC pour demander une action administrateur à l’air de ne pas avoir posé de problème précédemment.

Maintenant, concernant la décision en elle-même. Je pense que le point le plus important est celui-ci :

Le CAr décide que Grimlock, pendant un délai de douze mois débutant à sa demande de déblocage ou au terme de son blocage, sera interdit d’intervenir sur les pages Wikipédia:Bulletin des administrateurs et Wikipédia:Requête aux administrateurs, sauf s’il est lui-même mis en cause, et ce sous peine d’un blocage d’un jour, doublé en cas de récidive ; toutefois, si entretemps un vote de confirmation de son statut est engagé, cette interdiction est levée dès le début du vote.

Si on comprend bien la décision, on se retrouve donc avec un administrateur qui ne pourra plus répondre aux requêtes ni aux consultations qui ont lieu sur le bulletin. C’est un peu comme si on disait à un CU : tu pourras faire ton métier mais sans répondre aux RCU… Reste à voir à la fin du blocage de Grimlock la qualité de cette décision qui je pense, ne manquera pas de faire tiquer…

Un autre point à développer:

Le CAr émet le souhait, au cas où un vote de confirmation a lieu, que les votants s’abstiennent autant que possible de commentaires, et l’intéressé d’y répondre, et ce pour ne pas raviver des dissensions .

Vœu pieu s’il en est. Cette décision sera intéressante à voir si application il y a. Si les tensions sont si fortes, pourquoi n’avoir pas demandé un vote de confirmation obligatoire avec interdiction formelle de mettre des commentaires de vote. Le Comité d’Arbitrage doit bien se douter que si le vote a lieu, certains (que ce soit d’un camp ou l’autre) ne pourront s’empêcher de faire des commentaires et qu’il est plus que probable que cela dégénère.

Pour conclure, on peut se demander en quoi l’arbitrage a réglé le problème (éventuel) que posait Grimlock à la communauté Wikipédienne. On pourrait comparer cette décision à l’application d’un consensus mou sans queue ni tête. J’avoue que j’ai été fortement déçu par certains arbitres auxquels j’ai apporté mon soutien lors du dernier renouvellement. On peut toujours espérer que cela évolue lors des prochaines saisines du CAr… Je pense qu’il y a peu de chances.

PS: Et que dire de cette intervention d’un ancien arbitre sur le Bistro elle aussi toute en finesse et répondant à la place d’un arbitre actuel. Quand on demande le respect de la bonne foi, on admire comment certains s’assoient dessus sans aucune vergogne et se permettent des réactions à la limite de l’attaque personnelle…


CAr, un ptit mail, et ça repart !

8 décembre 2011

Je voulais attendre la fin de l’arbitrage Grimlock – Hamelin – Koan avant de faire un billet mais là, on dépasse l’entendement avec ce qui s’est dit sur la page de discussion du dit arbitrage.

Je suis estomaqué de découvrir que lors qu’un des contributeurs concernés par cet arbitrage (car on ne peut plus parler d’une action communautaire dans ce cas là) envoie un mail à un des arbitres (qui en plus est le coordinateur) pour lui rappeler un fait (ou tout autre truc), l’arbitre qui l’a recu change (ou ajoute) une information en conséquence.

C’est un peu comme si, lorsque vous passez devant le tribunal, votre accusateur parle au juge pour lui dire comment penser…

Kelam a posé une question très précise a laquelle, à l’heure où je publie ces lignes, plusieurs arbitres ont répondu sans répondre et le principal concerné n’a pas répondu. Le pompon étant l’idée d’un de ceux-ci de publier les mails que le comité reçoit… Merci au respect du secret de la correspondance

Il y a quand même là un gros problème de neutralité… J’ai eu un espoir, lors du renouvellement du comité, qu’en mettant du sang neuf, il y aurait eu des changements, mais ici, on peut facilement déceler une sorte de clientélisme malsain (tout comme pour la précédente mouture du comité) qui fait que les anti-CAr vont s’en donner à cœur joie pour démontrer que la neutralité n’est pas respectée et que certains (dont moi) qui pensaient que, après certains arbitrages malheureux dans un passé proche, les arbitres se seraient assez remis en cause pour enfin se situer au dessus de la mêlée, vont penser qu’en fait il y a bien un problème profond dans cette instance.

Je suis impatient de voir la suite de cette conversation ainsi que les conclusions de l’arbitrage, qui feront l’objet d’un billet de ma part.

Addendum: Au cours de la nuit (heure de France), nous avons eu le droit à la réponse de O. Morand qui a bien confirmé (entre les lignes) qu’il avait pris en compte la remarque d’un des arbitrés alors que les autres arbitres assuraient que jamais ils ne prendraient en compte des mails de contacts avec une partie arbitrée. J’admire aussi la réaction de Sammyday toute en finesse, invitant les contradicteurs à aller « se faire foutre »…

Avec ce constat, il y a de grandes chances que je rejoigne le camp des votants « contre tout arbitre » alors que j’ai eu une once d’espoir (et j’ai l’impression que je ne suis pas le seul…)