Wikipédia outragée, Wikipédia brisée, Wikipédia martyrisée mais Wikipédia libérée !

18 février 2015

Libération


Je suis l’Anticlique. Je suis la Clique. Je suis Administrateur. Je suis Péon. Je suis Wikipédia.

12 février 2015

WikiHebdo


PF ou pfffff ?

19 janvier 2012

Le grand n’importe quoi continue !

La brèche, que dis-je, la faille ouverte par la Wikipédia italienne précédemment, avec la décision d’un blackout total de l’encyclopédie en protestation d’un vote de loi par l’assemblée italienne, a fait des petits (ou plutôt un bon gros bébé) avec le blackout de l’encyclopédie anglaise hier.

Que les anglophones (et autres versions linguistiques) aient décidé de faire grève ou de mettre un bandeau, libre à eux. Ce qui me chagrine fortement, ce sont les réactions de certaines personnes sur le bien-nommé Bistro.

Tout d’abord, le lancement d’une « prise de décision » mardi soir (qu’on pourrait qualifier de décidée sur le coin de la nappe après un repas bien arrosé). Un vote pour décider si il fallait mettre un bandeau sur les pages françaises. À la conclusion de ce scrutin: pas de consensus donc pas de bandeau.

Ce qui me choque le plus, c’est le message mis par une ancienne présidente de Wikimédia France, peut-être sous le coup de l’ironie ou peut-être sous le coup de la déception de la non acceptation de la mise en place de bandeau. Chacun est libre d’avoir sa propre pensée, chacun est libre de l’exprimer; mais ce qui est désespérant, c’est que, comme dans un passé proche (et toujours en cours), certains ont du mal à accepter un avis divergent du leur et n’hésitent pas à le faire comprendre plus ou moins subtilement (voire même pas du tout en s’offrant un bon point Godwin).

Comme l’a expliqué un autre blogueur de la sphère wikipédienne, le principe même de Wikipédia est de permettre à tout le monde d’accéder au savoir et à tout le monde de le modifier. Wikipédia est (et c’est inscrit dans ses gènes) :

  • une encyclopédie qui incorpore des éléments d’encyclopédie généraliste, d’encyclopédie spécialisée et d’almanach. Wikipédia n’est pas […] une tribune de propagande ; Wikipédia n’est pas […] une expérience anarchiste ou démocratique […] Ce n’est pas non plus l’endroit où faire part de vos opinions […].

Avec ce premier point des principes fondateurs, et n’en déplaise à certains, Wikipédia est une encyclopédie et n’est pas une expérience politique. Le fait d’y contribuer n’est donc pas un acte politique…

Donc la prise de position de Wikipédia en global contre un projet de loi va à l’encontre du premier de ses principes fondateurs et donc amène à une dérive dangereuse.

Car comment prôner la neutralité sur les articles si le site qui les héberge ne l’est plus ?

Question sans réponse tellement le sujet est vaste…


Fin de l’arbitrage « communautaire »…

10 décembre 2011

Voilà, c’est fini…

L’arbitrage communautaire (du moins, c’est ce qui était dit…) vient de se conclure cette nuit.

Tout d’abord, on va passer très très rapidement sur le sujet du mail qui a fait l’objet d’un billet précédent. Juste un petit mot sur le message déposé par Hamelin sur la page de discussion de l’arbitrage pour remettre les choses au clair (du moins, tout dépend du point de vue). Je ne peux que rejoindre Schlum sur sa réponse pour le comportement outrancier de ce pavé, qui aurait mérité une RA pour l’ensemble. La réponse de Coyote me semble pas mal non plus mais dans le fond, un passage par RA n’aurait sûrement pas de trop à la vue de la durée de blocage même si, comme il l’a précisé, le passage par le canal IRC pour demander une action administrateur à l’air de ne pas avoir posé de problème précédemment.

Maintenant, concernant la décision en elle-même. Je pense que le point le plus important est celui-ci :

Le CAr décide que Grimlock, pendant un délai de douze mois débutant à sa demande de déblocage ou au terme de son blocage, sera interdit d’intervenir sur les pages Wikipédia:Bulletin des administrateurs et Wikipédia:Requête aux administrateurs, sauf s’il est lui-même mis en cause, et ce sous peine d’un blocage d’un jour, doublé en cas de récidive ; toutefois, si entretemps un vote de confirmation de son statut est engagé, cette interdiction est levée dès le début du vote.

Si on comprend bien la décision, on se retrouve donc avec un administrateur qui ne pourra plus répondre aux requêtes ni aux consultations qui ont lieu sur le bulletin. C’est un peu comme si on disait à un CU : tu pourras faire ton métier mais sans répondre aux RCU… Reste à voir à la fin du blocage de Grimlock la qualité de cette décision qui je pense, ne manquera pas de faire tiquer…

Un autre point à développer:

Le CAr émet le souhait, au cas où un vote de confirmation a lieu, que les votants s’abstiennent autant que possible de commentaires, et l’intéressé d’y répondre, et ce pour ne pas raviver des dissensions .

Vœu pieu s’il en est. Cette décision sera intéressante à voir si application il y a. Si les tensions sont si fortes, pourquoi n’avoir pas demandé un vote de confirmation obligatoire avec interdiction formelle de mettre des commentaires de vote. Le Comité d’Arbitrage doit bien se douter que si le vote a lieu, certains (que ce soit d’un camp ou l’autre) ne pourront s’empêcher de faire des commentaires et qu’il est plus que probable que cela dégénère.

Pour conclure, on peut se demander en quoi l’arbitrage a réglé le problème (éventuel) que posait Grimlock à la communauté Wikipédienne. On pourrait comparer cette décision à l’application d’un consensus mou sans queue ni tête. J’avoue que j’ai été fortement déçu par certains arbitres auxquels j’ai apporté mon soutien lors du dernier renouvellement. On peut toujours espérer que cela évolue lors des prochaines saisines du CAr… Je pense qu’il y a peu de chances.

PS: Et que dire de cette intervention d’un ancien arbitre sur le Bistro elle aussi toute en finesse et répondant à la place d’un arbitre actuel. Quand on demande le respect de la bonne foi, on admire comment certains s’assoient dessus sans aucune vergogne et se permettent des réactions à la limite de l’attaque personnelle…


To be ou ne pas être, that est the question

30 octobre 2011

Un mois sans rien dire, un mois à m’occuper de notre encyclopédie adorée tout en conservant tout de même un œil sur ce qu’on pourrait qualifier « d’ambiance wikipédienne » au sein de la communauté.

Je passerais ce coup-ci sur le comité d’arbitrage (je pense qu’un petit billet s’imposera à la clotûre de l’arbitrage « communautaire » concernant Grimlock).

Je vais surtout parler ici d’une petite section qui est apparue sur le Bistro aujourd’hui concernant l’usage du « franglais ».

Dans l’idée, certains termes peuvent être francisés (ou au moins que leur francisation redirige vers l’article déjà existant). Les québécois le font dans la vie de tous les jours et ceux-ci représentent une bonne communauté francophone sur Wikipédia. Passer par une prise de décision en tous cas me semble totalement approprié vu tout ce que ça induit.

Ce qui me fait tilter (et ce n’est pas la première fois depuis quelques mois), c’est qu’encore une fois, certains se braquent dès que quelqu’un fait une proposition. Pour preuve, un admin donne comme première réponse que c’est un POV… Un petit rappel de WP:FOI pourrait lui être fait, quoi qu’il en soit, la neutralité de point de vue ainsi que cette règle de respect de la bonne foi, bon nombre de contributeurs s’assoient dessus (certains avec une complaisance non négligeable de certains admins).

Le pire est qu’un futur-ex-encore-ou-pas-ou-peut-être-admin se permette (on pourrait dire comme d’habitude) d’à nouveau proférer des attaques personnelles, en regardant ce diff édifiant. En plus, on peut « admirer » la façon détournée avec laquelle cette attaque est faite. De toute façon, au bout du compte, qu’aurait-il risqué ? Une requête aux admins aurait eu toutes ses chances d’être classée par un admin ami complaisant ? Une petite fessée cul nul parce que c’est pas la première fois mais on peut esperer que c’est la dernière (ou pas) ? Évidemment ,  j’imagine que si certains contributeurs auraient osé dire ça, on leur serait tombé dessus en leur disant qu’il est inadmissible de faire des attaques allusives, etc. etc. etc. etc. …

Heureusement que certains se sont rendus compte de l’entreprise qui était faite par certains pour montrer qu’eux sont les plus intelligents et que surtout, si vous pensez pas comme eux, vous n’êtes que de la vulgaire pacotille sans aucune cervelle.

Sur un sujet qui peut se poser (l’utilisation du franglais ou pas), il est malheureux de voir que le conservatisme (ou la bêtise de certains) ne permet pas d’avoir une conversation censée et respectueuse, ce qu’on pourrait attendre d’une encyclopédie communautaire.

Vivement l’arrivée de la page de contestation qui va permettre de faire le vide de certains administrateurs qui sont très très loin du comportement qu’on pourrait attendre d’eux. Et peut-être qu’une fois le vide fait dans le pool d’admins, certains contributeurs n’auront plus un sentiment d’impunité (sachant que leurs amis admins ne seront plus là pour les protéger)…

L’avenir nous le dira.