« J’ai désamour, mon Wiki et le CAr »

Oui, je commence ce billet avec un mauvais jeu de mot sur une chanson de Joséphine Baker.

Mais, avec le début demain des élections du 16ème comité, il me semble qu’il faille revenir sur un fait important: le nombre peu important de candidatures…

Déjà, d’un point de vue arithmétique,  il suffit de se rendre compte que 10 postes sont à pourvoir et qu’il y a uniquement 7 candidats. J’imagine déjà que les Anti-CAr sont en train de mettre les bouteilles de champagne (ou mousseux) au frais en espérant qu’au 30 mars 2012 à 23:59 (heure de Paris) il n’y aura pas assez d’arbitres pour que le comité disparaisse…  Étant neutre sur le sujet, je laisse à ceux qui ont un avis plus tranché d’en parler. Je trouve tout de même assez symptomatique du désamour de plus en plus visible de ce comité le fait qu’il n’y ait pas eu plus de candidats. Il suffit de voir les dernières élections pour s’en rendre compte (15 candidats pour le 15ème, 12 pour le 14ème, 10 pour le 13ème…) et ce malgré la « publicité » qui a été faite par un ancien arbitre sur le Bistro (ce qui a amené à des réactions peu positives).

Il est certain que le poste d’arbitre, dans le contexte actuel, est peu enviable. Outre le fait de se faire tomber dessus comme chantre d’un clan (ou d’un autre) selon une décision qui sera perçue comme favorable ou défavorable selon les points de vue, il convient de rappeler que certaines décisions ont pu être ressenties comme limites (ne revenons pas sur l’histoire de la liste de suivi d’Addacat entre autres).

En fonction du résultat, que pourrait-il se passer :

  • un comité d’arbitrage avec 2 ou 3 arbitres pourrait être viable si il n’y a pas trop d’arbitrages en même temps. Un exemple récent l’a prouvé.
  • la disparition pure et simple du comité. Certaines versions linguistiques de Wikipédia n’en ont pas (ou plus) et ne se portent pas plus mal. Peut-être que la réactivation du salon de médiation (plutôt moribond) pourrait être une solution et permettrait en outre d’ouvrir aux bonnes volontés la gestion de conflits et donc, de ne pas centrer les critiques sur les seuls arbitres ainsi que de permettre un tour de table plus important (avec l’effet du nombre de participants) pour arriver à une décision plus consensuelle. Il est sûr que 25 personnes qui s’orientent vers une décision a plus de poids qu’une décision prise en vase clos par 2 personnes.
  • une élection de tous (ou presque tous) les candidats (ce qui me semble peu probable vu ce que j’ai dit précédemment) ce qui réglerait le problème vu que le CAr pourrait fonctionner quasiment normalement (le roulement des arbitres pouvant être assuré).

Quels que soient les avis qu’on peut avoir sur le comité d’arbitrage, je ne peux qu’inviter les contributeurs à s’exprimer lors de ces élections. Car, dans la période électorale qui a lieu en France en ce moment, je rappelle que ne pas voter, c’est voter pour le gagnant; ou dans le cas présent, accepter que le CAr continue d’exister ou pas.

Pour conclure, il est sûr qu’au terme de cette élection, il y aura une vision plus claire de ce que veut la communauté Wikipédienne pour la gestions des conflits.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :